Une maman et sa fille dans un champ / petro feketa_fotolia
Sacrements

4 pistes pour que Dieu compte dans la vie de votre enfant

Si vous faites baptiser votre enfant, c’est que vous voulez que Dieu compte dans sa vie. Mais comment faire ? Bertrand Lethu, auteur du guide « Pour que mon enfant ait la foi ! », donne 4 pistes abordables et concrètes.

Manifester à votre enfant combien il est aimé

Prenez le temps de la douceur et de la lenteur avec votre nourrisson, par exemple asseyez-vous à côté de votre bébé, jouez avec lui, promenez-vous avec votre jeune enfant et faites lui découvrir des fleurs ou un joli paysage.

Pour que votre fils ou votre fille se sente aimé(e), il important de lui offrir au quotidien des marques concrètes et répétées d’attentions. C’est en expérimentant cet amour visible que votre enfant pourra peut-être un jour imaginer qu’il bénéficie d'un amour invisible, celui de Dieu.

C’est très réconfortant pour vous, papas et mamans, de vous dire qu’en faisant avec soin votre « métier » de parents, vous êtes bien les premiers témoins de l’amour du Seigneur pour votre enfant !

Donner l’exemple à votre enfant

L’enfant est une éponge, il s’imprègne de tout.

Si vous êtes attentifs l’un à l’autre entre conjoints,

si vous faites ce que vous dites,

si vous savez mettre en valeur les qualités d’une personne,

si vous pardonnez une erreur,

si vous restez dans la joie malgré une contrariété,

si vous manifestez de l’amitié à votre entourage,

si vous avez une vie fraternelle avec d’autres paroissiens,

alors oui, votre enfant pourrait reconnaître, en creux, la présence de Dieu : un Dieu qui veille sur vous, vous veut du bien, vous voit beaux, veut vous rejoindre et partager sa vie avec vous.

Grâce à votre exemple, votre enfant peut alors avoir plus facilement le désir de la rencontre avec ce Père infiniment aimant, ce « Très-Haut » qui est surtout le « Si-Proche » !

Inviter votre enfant à rendre des services

Ranger une assiette, mettre les serviettes sur la table, passer la balayette dans un coin du séjour, préparer les radis, etc. Rendre service n’est pas qu’une nécessité domestique. C’est aussi une manière d’expérimenter le « secret de la vie » : l’amour reçu et redonné !

Le « secret de la vie » vous parle aussi du « secret de Dieu ». Le Seigneur se donne d’un amour débordant dans la Création de l’Univers et de l’Homme. Et Jésus s’est offert d’un amour débordant en mourant sur la Croix pour nous pardonner nos péchés.

Pour votre enfant, rendre service et apprendre à se donner, c’est donc peu à peu espérer entrer dans le « secret de Dieu », Le connaître de l’intérieur, dans sa nature même. Tout cela par des actions quotidiennes, grâce à ses petites mains, aux jambes de son âge et à son cœur en éveil !

Passer par des activités chrétiennes concrètes

L’enfant est d’abord dans le « concret » avant d’être dans le « concept ». À cinq-six ans, il comprend le concept « addition » parce qu’avant, il a posé sur la table 1 pomme + 1 pomme + 1 pomme qui faisaient 3 pommes. C’est pareil avec ce qui concerne Dieu, Jésus, la foi.

En construisant la crèche, en modelant une croix en pâte à sel, en visitant une église, en apprenant le Notre-Père, en découvrant une histoire de saint(e), votre garçon ou votre fille met en éveil ses sens, et nourrit son cœur et son intelligence. De là, peuvent naître des questions spirituelles. Une porte s’ouvre alors à l’initiative même de votre enfant.

C’est un bon moment pour vous parents de lui expliquer, un peu plus encore, à quel point Dieu nous aime. Et comment il nous aime.