Baptême de bébé / Pink woods photography
Sacrements

Naître à nouveau, pour voir le Royaume de Dieu

Dans la Bible, Jésus parle du baptême à Nicodème, en lui expliquant qu’il fallait « renaître de l’eau et de l’Esprit ». Pierre Josse, diacre et aumônier de la gendarmerie, nous éclaire sur ce passage.

Jésus a dit à Nicodème, un pharisien qui l’interrogeait :

« Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut,

on ne peut voir le royaume de Dieu. », Jean 3, 3

Mais que veut dire Jésus ? Qu’est-ce donc que cette nouvelle naissance par laquelle nous devons passer pour entrer dans le Royaume de Dieu ?

Quand Nicodème a entendu ces paroles de Jésus, la première interrogation qui lui est venu est celle-ci :

« Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ?

Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? », Jean 3, 4

Nicodème pensait à une nouvelle naissance semblable à celle par laquelle nous passons tous. Il pensait qu’il lui faudrait retourner dans le sein de sa mère pour naître à nouveau. Evidemment, il se demandait comment c’était possible, vu l’âge qu’il avait.

Jésus lui répondit :

« Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut. », Jean 3, 5-7

Une nouvelle naissance

Nous entrons dans ce monde par le sein de notre mère au sein duquel on va grandir. C’est un passage obligé. Personne ne voit le monde avant d’avoir passé ces 9 mois dans le ventre de sa mère, à grandir.

De la même façon, pour voir le Royaume de Dieu et y entrer, Jésus commence donc par nous enfanter en Lui. Comme nos parents nous enfante dans le sein de notre mère pour nous faire entrer dans le monde. Il fait de nous, l’un des membres de son corps. Exactement comme nous sommes, pendant 9 mois, l’un des membres du corps de notre mère.

Et c’est par le baptême que nous sommes enfantés dans le sein du Christ, dans son Corps. L’Eglise en est le signe, le sacrement. C’est pour nous faire vivre éternellement avec Lui, auprès de son Père que Jésus nous fais naître à nouveau.

« Demeurez en moi, comme moi en vous », Jean 15, 4

C’est pourquoi Jésus a tant insisté auprès de ses Apôtres, pour qu’ils demeurent en Lui : « Demeurez en moi, comme moi en vous. », Jean 15, 4

Jésus Lui-même vit aussi dans le sein de Dieu son Père. C’est ce que l’Apôtre Jean affirmait : « Dieu, personne ne l'a jamais vu ; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, c'est lui qui a conduit à le connaître. », Jean 1, 18

C’est là, dans ce sein du Père, que Jésus désire que nous vivions, avec lui : « Père, ceux que vous m'avez donnés, je veux que là où je suis, ils y soient avec moi, afin qu'ils voient la gloire que vous m'avez donnée, parce que vous m'avez aimé avant la création du monde. », Jean 17, 24