Baptistère / gordana sermek_fotolia ©
Sacrements

La Source - Jean 4, 5-14

Jésus, arrivait à une ville de Samarie appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph, et où se trouve le puits de Jacob.

Jésus, fatigué par la route, s’était assis là, au bord du puits. Il était environ midi.

Arrive une femme de Samarie, qui venait puiser de l’eau.

Jésus lui dit : « Donne-moi à boire. » (En effet, ses disciples étaient partis à la ville pour acheter de quoi manger.)

La Samaritaine lui dit : « Comment ! Toi qui es Juif, tu me demandes à boire, à moi, une Samaritaine ? » (En effet, les Juifs ne veulent rien avoir en commun avec les Samaritains.)

Jésus lui répondit : « Si tu savais le don de Dieu, si tu connaissais celui qui te dit : « Donne-moi à boire », c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive… »

Elle lui dit : « Seigneur, tu n’as rien pour puiser et le puits est profond ; avec quoi prendrais-tu de l’eau vive ? Serais-tu plus grand que notre Père Jacob qui nous a donné ce puits, et qui en a bu lui-même, avec ses fils et ses bêtes ?»

Jésus lui répondit : « Tout homme qui boit de cette eau aura encore soif ; mais celui qui boira l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui source jaillissante pour la vie éternelle. »