Bouquet de mariage / Marie-Emmanuelle et Laurent ©
Sacrements

Cérémonie du mariage : #8 La bénédiction nuptiale

Pour Marie-Emmanuelle et Laurent, le 8ème temps fort de la célébration du mariage, c’est la bénédiction nuptiale. Retour sur ce moment important.

La bénédiction nuptiale débute par un chant que nous avons entendu à un autre mariage, et qui nous a énormément plu. Il s’agit de :
 
« Chantons la vie, chantons l’amour. 
L’aventure commence pour nos deux amis. 
Ils ont dit oui, oui pour toujours. 
Ils font route ensemble avec Jésus-Christ. »
 
Pourquoi ce choix ? Tout simplement car pour nous, ce refrain résume en lui-même tout le sens du mariage. Mais aussi car les couplets expriment bien notre désir, en nous mariant religieusement, d’avoir toujours Dieu comme témoin et guide à nos côtés. Ce 1er couplet en est un bon exemple :
 
« Ils ont dit oui à ta main, Seigneur tu les guides. 
Ils ont dit oui à demain, Seigneur tu les guides. », 
 
 
 
Ensuite le père Joseph procède à la bénédiction nuptiale : 
 
« Seigneur, notre Dieu, tu as appelé par leur nom Marie-Emmanuelle et Laurent. Pour qu’en se donnant l’un à l’autre, ils deviennent une seule chair et un seul esprit ; […] En recevant le pain de vie et la coupe de bénédiction, qu’ils apprennent à donner leur vie pour les autres, sous la conduite de ton Esprit Saint. Qu’ils élèvent dans la fidélité de l’Evangile les enfants qui naîtront de leur amour […] qu’ils soient utiles au monde où ils vivront, qu’ils se montrent accueillants aux plus pauvres, […] ». 
 
Quel sentiment de joie et d’émotion ! Nous nous sentons tout d’un coup très fort. Nous sommes unis par une force indissoluble, celle de Dieu qui est venue en nous, à travers ce « oui » que l’on s’est dit il y a quelques minutes à peine.
 
Nous essayons tous les jours d’élever du mieux possible notre fille dans la fidélité de l’Evangile. Cette phrase résonne donc en nous de façon toute particulière. Et c’est tout naturellement que nous souhaitons élever nos futurs enfants de la même façon. 
 
Quand à être utile au monde, nous avons choisi un objectif quotidien à notre petite échelle. Apporter un soutien, un sourire, du réconfort, une amitié, rendre service, œuvrer pour une bonne cause,… dès que l’on en a l’occasion. Ne jamais laisser les autres dans la tristesse ou dans la détresse, aveuglés par notre bonheur.
 
Ce temps se poursuit ensuite par les prières universelles, que nous avons écrites, et qui sont lues avec amour par notre jeune nièce Amélie. Nous prions à travers la prière universelle : 
- pour le bonheur de notre jeune foyer, 
- nos familles, nos amis et nos proches, 
- pour les jeunes couples se préparant au mariage et pour ceux que Dieu appelle à une autre vocation, 
- pour toutes les familles du monde, pour la paix entre les nations, 
- et pour les membres de nos familles nous ayant quittés. 
 
Puis suit l’offertoire, l’anamnèse et le « Notre-Père » chanté : « Pater Noster Abba ».