Foyer de charité en Italie ©Alexandre et Domitille - capture Youtube
Sacrements

Un nouveau tournant pour Alexandre et Domitille

Après quelques semaines sans vous donner de nouvelles, beaucoup de choses ont changé pour notre couple et notre projet Resplandor ! Celui-ci a pris un nouveau tournant et nous en sommes très heureux !

Depuis décembre nous visitions les Foyers de Charité d’Asie. Initialement nous devions rentrer début mars, pour repartir une semaine plus tard pour le dernier tiers de notre voyage, en Amérique du Sud. L’Argentine, le Brésil, le Mexique, c’était la partie qui nous attirait le plus depuis la construction de notre projet, le petit sucre qui nous faisait patienter dans les moments plus difficiles. Nous nous imaginions déjà découvrir la joie des latinos américains, manger du taco mexicain, découvrir l’œuvre du Foyer du Brésil et ses nombreux apostolats dans les favelas, parler espagnol, plonger dans la difficile reconstruction de la vie en Haïti … bref nous étions prêts à partir ! Mais nous avons confié notre projet à Dieu, et comme souvent ses plans étaient un peu différents des nôtres…

Un « bébé Resplandor »

Depuis noël, nous attendons un enfant ! Un « bébé Resplandor » ! Deux mois en Asie pour un début de grossesse ce n’était pas idéal. C’est difficile de savoir si c’est le fait d’être enceinte ou la nourriture quotidienne dans les Foyers qui a rendu malade Domitille. En plus de la nourriture, les nuits courtes sur des nattes et les 40 degrés de la journée n’ont pas aidé à se sentir bien. Nous avions un peu peur pour le bébé, mais nous faisions confiance à Dieu : nous Lui donnons cette année et ce projet, et Il nous donne d’avoir un enfant. Il en prendra soin !

Au Vietnam, nous trouvons un hôpital français pour la première échographie. Le docteur nous dit que le bébé est vraiment très grand pour son âge (Domitille est à 3 mois de grossesse). Comme les vietnamiens sont très petits il a sûrement la taille parfaite ! En tout cas il est en pleine forme, et c’est l’essentiel !

Direction les Foyers de Charité d’Europe

Mais même en pleine forme, il faut prendre soin de lui. Nous pourrions reprendre l’avion jusqu’au mois de juin sans problème, les médecins sont d’accord. Mais en Amérique du Sud, il y a le virus Zika. Et c’est trop dangereux pour une femme enceinte. On abandonne donc la partie sud-américaine du projet. De retour en Europe, après les contrôles médicaux et quelques soucis administratifs, nous repartons finalement pour les Foyers de Charité d’Europe. Italie, Pologne, Pays-Bas, Autriche. C’est moins exotique, mais c’est magnifique. Nous sommes actuellement en Italie où nous découvrons des communautés très riches et très belles. Notre mission continue autrement, mais elle continue d’une belle manière.

Nous sommes vraiment très heureux d’attendre notre premier enfant. Même si nos plans changent, nous sommes conquis par nos découvertes des Foyers d’Europe. Nous ne regrettons vraiment pas de mettre notre projet, et notre couple, dans les mains de Dieu. Son programme n’est jamais très reposant, rarement prévisible, mais il nous comble toujours !

Pour lire le récit de leur voyage, rendez-vous sur leur site Internet Resplandor.

Retrouvez également leur dernier article "Apprendre à 'être' dans le couple".